Création de CAMELUS

Pour répondre à l’appel de Sa Majesté le Roi Mohammed VI  et afin de participer à la concrétisation des objectifs de la stratégie Nationale de Développement Durable, Les institutions FIDD et  ISHÉDD, ont pris l’initiative de créer et de mettre sur pied , en partenariat avec l’Institut National de la Recherche Scientifique (INRS, Canada) et le Consortium sur la climatologie régionale et l’adaptation aux changements climatiques (OURANOS, Canada), une plateforme d’adaptation aux changements climatiques au Maroc et en Afrique, dénommée « CAMELUS ».

En marge des activités de la COP22 tenue à Marrakech, une convention cadre, donnant le coup d’envoi à la création, la mise en place et à l’opérationnalisation de CAMELUS, a été signée en présence du Premier ministre du Québec, Monsieur Philippe Couillard, du Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification au Maroc et Commissaire de la COP 22, Monsieur Abdeladim Lhafi, du vice recteur de l’Institut National de la Recherche Scientifique (Canada), M. Yves Bégin, du Directeur général d’OURANOS (Canada), M. Alain Bourque, du Directeur de la programmation scientifique d’OURANOS (Canada, M. René Roy, du Président de la FIDD (Maroc), M. Faouzi Chaabi, du Directeur général de l’ISHÉDD (Maroc), M. Kamal EL haji et de hauts responsables des gouvernements marocain et Canadien.

La nouvelle plateforme « CAMELUS » sera élaborée sur le modèle d’OURANOS; expert dans le domaine depuis plusieurs années. Il s’agit d’un projet structurant pour toutes les activités du continent africain. La vocation principale de CAMELUS est le développement des connaissances locales et régionales qui ont trait au phénomène du changement climatique et plus particulièrement aux impacts engendrés par celui-ci. De plus, cette plateforme se spécialisera, à l’instar d’OURANOS, dans l’analyse et la modélisation des changements climatiques, l’évaluation des conséquences de ces changements sur les différents secteurs et l’élaboration de solutions d’adaptation. La concertation des chercheurs et spécialistes marocains et canadiens, l’échange d’expertises entre les deux continents avec l’appui d’OURANOS, donnera, sans doute, une dimension très particulière à la plateforme CAMELUS.

Communiqués de presse :

Premier Ministre du Québec : http://www.premier-ministre.gouv.qc.ca/actualites/communiques/details.asp?idCommunique=3088

OURANOS : https://www.ouranos.ca/renforcement-des-liens-scientifiques-avec-le-maroc-developpement-dune-plateforme-dadaptation-aux-changements-climatiques/

INRS : http://inrs.ca/actualites/cooperer-pour-mieux-sadapter-changements-climatiques