ISHÉDD prépare de futures générations pour le succès Avec l’ISHÉDD…VERT l’avenir Premier établissement universitaire privé en Environnement et Développement Durable au Maroc

Logof

GUIDE DES ISHÉDDOIS POUR LES PFE


3ème année de Licence
en sciences de l'environnement et du développement durable
de l ISHÉDD Année scolaire 2013/2014


Préparation de stage et standards de rédaction et de présentation
des projets de fin d'études (PFE)




Préparé


par


la direction pédagogique de l'ISHÉDD (version préliminaire)








Mars 2014




Tous les droits sont réservés exclusivement à l ISHÉDD.


TABLE DES MATIÈRES

PARTIE I

1. DÉFINITIONS

1.1 Qu'est-ce qu'un stage de fin d'études?. 2

1.2 Quels sont les différents types de stages?. 2

1.2.1 Le stage d'observation. 2

1.2.2 Le stage d'application (opérationnel) 2

1.2.3 Le stage de fin d'études (fonctionnel) 2

2. MISSIONS DU STAGIAIRE

2.1 Avant le stage: 2

2.2 Pendant le stage : 2

2.3 Après le stage : 2

3. OBJECTIFS À ATTEINDRE PAR LE STAGIAIRE

PARTIE II 2

4. CONVENTION DE STAGE. 2

PARTIE III 2

5. RÉDACTION.. 2

5.1. Identification des principaux documents. 2

5.1.1 Rapport:. 2

5.1.2 Mémoire: 2

5.1.3 Thèse: 2

5.2. Comment rédiger un document scientifique?. 2

5.2.1 Page couverture. 2

5.2.2 Structure du document 2

5.2.2.1 Introduction. 2

5.2.2.2 Objectifs. 2

5.2.2.3 Méthodologie. 2

5.2.2.4 Matériels et méthodes. 2

5.2.2.5 Résultats. 2

5.2.2.6 Analyse. 2

5.2.2.7 Interprétation. 2

5.2.2.8 Conclusions. 2

5.2.2.9 Recommandations. 2

5.2.2.10 Références bibliographiques. 2

5.2.3 Typographie. 2

5.2.4 Ponctuation (voir annexe-1) 2

5.2.5. Comment préparer une table de matières ? (voir Annexe-2) 2

5.2.6 Comment préparer la liste des figures et des tableaux ? (voir Annexe-2) 2

5.2.7 Comment citer les références bibliographiques?. 2

6. PLAGIAT. 2

6.1 Définition. 2

6.2 Les différents types de plagiat 2

6.3 Les conséquences du plagiat 2

6.4 Comment éviter le plagiat 2

6.5 Est-ce qu'il est interdit de reprendre les idées des autres?. 2

7. PRÉSENTATION.. 2

PARTIE IV.. 2

8. CONDITIONS D’ACCEPTATION DES DÉPÔTS DES PFE. 2

PARTIE V.. 2

9. CONSEILS PRÉCIEUX. 2

PARTIE VI 2

10. DATES IMPORTANTES. 2

ANNEXE-1. 2

ANNEXE-2. 2



PARTIE I

1. DÉFINITIONS

Les réponses aux questions suivantes vous permettront de raffiner votre perception et de situer votre activité dans un cadre opérationnel précis. Ceci est important pour mieux comprendre et saisir les finalités fondamentales visées par cette activité.

1.1 Qu'est-ce qu'un stage de fin d'études?

Un stage de fin d'études est une période de formation pratique durant laquelle un étudiant met en application ses enseignements théoriques et acquiers de nouvelles connaissances.

La finalité du stage s'inscrit, avant tout, dans un projet pédagogique qui permet au stagiaire de faire ses premiers pas entre le monde de l'enseignement académique et le monde professionnel ce qui facilitera la conversion d'une partie de ses connaissances en savoir-faire.

1.2 Quels sont les différents types de stages?

1.2.1 Le stage d'observation

Comme son nom l'indique, il s'agit de l'introduction du jeune étudiant au monde professionnel sous forme d'observateur tout en lui assignant un statut actif. La durée de ce stage est courte environ une à deux semaines.

L'objectif principal visé par ce stage est de faire découvrir au stagiaire le savoir-être en milieu professionnel, la structure de fonctionnement d'une institution, ses différentes entités opérationnelles et les interactions entre celles-ci.

Pour atteindre cet objectif, nous impliquons le stagiaire dans des activités simples qui permettent son intégration au sein de l'institution et sa familiarisation au personnel ce qui se traduira chez lui par le développement du sens de l'observation.

1.2.2 Le stage d'application (opérationnel)

Ce stage permet la consolidation des acquis d'un étudiant déjà avancé dans sa formation universitaire. Il permet, aussi, l'initiation de l'étudiant aux opérations de base de chaque entité d'une institution. La durée de ce stage est de quelques semaines. À la fin de ce stage, l'étudiant doit soumettre un rapport qui permettra l'évaluation de son implication et la validation de l'acquisition de nouvelles compétences.

1.2.3 Le stage de fin d'études (fonctionnel)

Ce stage a lieu en fin de cursus de l'étudiant et se termine toujours par un rapport de fin d'études. La durée de ce stage peut s'étendre de quelques semaines à quelques mois. L'objectif visé par cette activité consiste en la consolidation des acquis académiques chez l'étudiant et en son initiation à la dimension de production. D'ailleurs, de plus en plus d'institutions se servent de ce type de stages comme une période d'essai et de pré-embauche de leurs futurs employés. Il est donc indispensable de se comporter dans l'institution d'accueil comme un bon employé.

2. MISSIONS DU STAGIAIRE

2.1 Avant le stage:

a. M’informer sur l’institution et sur les responsables qui la gèrent,

b. Faire des lectures relatives à l’activité de l’institution

c. Définir mes objectifs (comment valoriser ma formation à travers ce stage tout en laissant une bonne impression sur mon passage),

d. Élaborer une méthodologie de travail (comment dois-je atteindre mes objectifs) et

e. Produire une structure du rapport (préparer la page titre, les titres des chapitres et sous chapitres pour faciliter l’insertion de l’information pertinente au fur et à mesure de son acquisition)

2.2 Pendant le stage :

a. Belle présentation

b. Assiduité

c. Savoir être

d. Écoute attentive

e. Questions ciblées

f. Prise de notes

2.3 Après le stage :

a. Saluer tout le monde (sans oublier le chawach: portier) avant mon départ

b. Envoyer des lettres de remerciement aux principaux responsables en les valorisant et

c. Produire un bon rapport sur l’activité.

3. OBJECTIFS À ATTEINDRE

1 . Je dois acquérir, avant tout, la démarche pour accomplir un stage :

a . Pourquoi dois-je accomplir ce stage (c.-à-d. je dois définir clairement sur un papier mes objectifs par rapport à ma formation, mon travail et mon niveau) et

b . Comment je dois procéder (c.-à-d. quelles sont les étapes que je dois accomplir; avant, pendant et après le stage?) ?

2 . Je dois consolider et enrichir ma formation par cette activité tout en optimisant mon processus d’acquisition de l’information, et ce dans un cadre de réciprocité (c.-à-d. il faut que je prépare mon référentiel pour pouvoir assimiler rapidement l’information et communiquer facilement avec mes interlocuteurs) et

3. Je dois augmenter mon réseau de contacts en laissant une bonne impression sur mon passage à cette institution.


PARTIE II

4. CONVENTION DE STAGE


Afin de valoriser votre travail et d'éviter des problèmes, rappelez-vous qu'un travail doit se faire toujours dans un cadre officiel et réglementé. Ce cadre doit être une convention, un contrat ou l'équivalent. Dans le cas présent, il s'agit d'une convention de stage.

Votre convention de stage doit faire apparaître les 13 clauses suivantes:

1 . Les fonctions que vous allez occuper et les missions qui vous seront confiées

2. Le lieu du stage

3. Les dates de début et de fin du stage

4. La durée hebdomadaire maximale de votre présence dans l'institution d'accueil ou sur le terrain

5 . Les responsables de votre encadrement, au sein de votre établissement, de votre institution d'accueil ou sur le terrain

6. Les droits et devoirs de l'employeur

7. Les clauses du règlement intérieur de l'institution d'accueil qui sont applicables à votre situation de stagiaire

8. Les droits et devoirs du stagiaire

9 . Les assurances

10 . Les modalités d'évaluation du stage

11 . Les conditions de délivrance de votre attestation de stage

12. Les conditions dans lesquelles vous êtes autorisés à vous absenter de l'institution ou du terrain

13. Les modalités de suspension et de résiliation de votre stage

Pour être valable, la convention sera remplie en 3 exemplaires et signée par :

· Le représentant de l'institut supérieur des hautes études en développement durable ou de la formation où l'étudiant(e) est inscrit(e)

· Le représentant de l'institution d'accueil, qui sera bien souvent le tuteur de l'étudiant(e) durant le stage et

  • l'étudiant(e).
  • NB. Chaque partie devra indiquer son nom et son adresse.

PARTIE III

5. RÉDACTION

Le stage doit permettre la rédaction d'un document qui fait l'objet d'une évaluation. Quoique votre attitude et votre engagement soient évalués par votre encadrant de stage, le rapport auquel ce dernier a donné lieu reste la preuve écrite qui exprime vos niveaux de compréhension et d'assimilation des volets scientifique et technique. De plus, ce document permet d'évaluer votre capacité de communication écrite.

5.1. Identification des principaux documents

Avant de se lancer dans le processus d'identification des documents, il est très important de rappeler que la structure de ces derniers reste étroitement liée à la finalité visée par l'étude. À cet effet, nous rappelons qu’il y a trois grands types d'études:


A.
Étude exploratoire;

B . Étude de développement et

C. Étude de gestion des problèmes.

5.1.1 Rapport:

Le rapport de stage est spécifique à l'activité vécue dans une institution.

Dans cette catégorie de document, nous comptons trois types de rapports:

a. Le rapport de stage direct qui consiste à rendre compte de l'activité vécue sous forme de découverte;

b. Le rapport de recherche qui permet de faire avancer les connaissances scientifiques et/ou techniques et

c. Le rapport de synthèse qui est utilisé dans le cas de réponse à une question ou à un problème.

5.1.2 Mémoire:

Ce document est produit généralement au niveau Master. Le but d’un mémoire est d’explorer un domaine des connaissances, de l’analyser et d’en tirer des interprétations et des réflexions originales. De plus, cet exercice permet d'évaluer la capacité d'initiation de l'étudiant à la recherche. Contrairement au rapport, le mémoire n'est pas spécifique à l'expérience professionnelle. Il est considéré comme une étape de l'évolution de la recherche. À l'instar du rapport, il y a plusieurs types de mémoires:

a . Le mémoire de compilation, ou mémoire bibliographique;

b . Le mémoire de recherche et

c . Le mémoire de terrain


5.1.3 Thèse:

Thèse = Proposition théorique, opinion ou position accompagnées d'arguments solides.

Quand on parle de soutenance de thèse, c. à. d. qu'on peut défendre notre thèse avec des arguments si elle est attaquée.

Contrairement à l'hypothèse qui est une proposition théorique, opinion ou position dont les arguments sont faibles. D'ailleurs hypo signifie faible, manque, etc.

La thèse représente un travail de recherche de plus grande ampleur que le mémoire.

En milieu universitaire, préparer une thèse; consiste en un travail scientifique original, permettant une avancée des connaissances dans au moins une discipline scientifique. Au terme de cette préparation, l'étudiant doit parvenir à la rédaction et à la soutenance publique de celle-ci. Ce processus est couronné par un grade universitaire qui est le Doctorat.

5.2. Comment rédiger un document scientifique?

5.2.1 Page couverture


L'idée maîtresse qu'il faut garder en mémoire afin de réussir sa page couverture c'est que tous les travaux effectués sont liés à des lieux physiques et sont cadrés par des activités principales. Donc il est tout à fait logique de considérer les deux points suivants:

1. Les cadres (lieux et activités principales) et

2. l'information (identification).

Le premier point est utile pour le lecteur qui veut, entre autre, citer votre travail comme référence; alors que le deuxième point est utile pour exprimer ce que vous avez fait et pour qui sans oublier la date de réalisation.

Exemple:

1. Identifier l'institution qui abrite votre activité (Logo et nom);

2. Le niveau académique (université) ou département auquel vous appartenez (milieu professionnel);

3. L'année scolaire (université) ou la division dans laquelle vous œuvrez (milieu professionnel);
4. Le type d'étude, de travail ou de document (rapport, mémoire, thèse);

5. Le titre du sujet;

6. Présenté pour qui et pourquoi? et

7. Année de réalisation

5.2.2 Structure du document

5.2.2.1 Introduction

Introduire le sujet en le mettant, d'abord, dans son contexte général puis l'orienter vers un contexte spécifique dépendamment du type d'étude qu'on veut mener.

5.2.2.2 Objectifs

Il s'agit tout simplement des buts derrières une activité qui peut être un simple exercice, un stage ou une étude approfondie.

5.2.2.3 Méthodologie

La méthodologie est l'approche adoptée pour atteindre les objectifs fixés avant le début de l'activité.

5.2.2.4 Matériels et méthodes

C'est l’étape logique dans la pratique de l'activité dans la mesure où la méthodologie nous permet de cerner les différentes facettes pour atteindre les objectifs alors que celle-ci nous permet de mettre en pratique l'approche adoptée.

5.2.2.5 Résultats

Ce sont les données brutes obtenues ou les constats faits suite à la mise en pratique de l'étape exploratoire ou expérimentale de l'activité en question (exercice, stage, étude approfondie,...).

5.2.2.6 Analyse

Est une opération qui consiste en la décomposition d'un sujet (objet, outil, fonction,...) en ses éléments constitutifs. Cet exercice, peut être réitéré plusieurs fois jusqu'à ce qu'il nous permette de mieux comprendre l'origine, la composition et les fonctions du sujet à l'étude.

5.2.2.7 Interprétation

C'est donner un sens à un sujet en nous basant sur les arguments obtenus suite à l'analyse. Il faut rappeler que lors de cette étape, il ne faut pas perdre de vue les arguments qui nous permettent d'avancer dans le processus de compréhension et il faut utiliser un langage de prudence. Une fois «le stock» d'argument épuisé, nous pouvons émettre des hypothèses afin de relancer le processus d'analyse qui fera l'objet d'une autre étude.

5.2.2.8 Conclusions

Il s'agit de faire une courte synthèse du sujet abordé et mettre, surtout, l'accent sur les réponses aux objectifs fixés au début de l'étude.

5.2.2.9 Recommandations

Ce sont des propositions explicites développées suite à une démarche rigoureuse qui s'appuie sur de l'information pertinente, des résultats expérimentaux, des analyses et des interprétations objectives. Le but ultime derrière ces propositions est de faciliter le travail sur le sujet à l'étude tout en l'optimisant.

5.2.2.10 Références bibliographiques

Référence bibliographique = Citation des données bibliographiques nécessaires pour identifier un document.


5.2.3 Typographie

Ce sont les règles qu'il faut respecter pour agencer le texte avec les caractères.

ESPACE

En typographie, espace est un mot féminin.

1. le cadratin, blanc dont la largeur égale la force de corps du caractère utilisé ;
2. le demi-cadratin ;

3. le quart de cadratin, encore appelé espace fine (voir annexe-1).

La plupart du temps, le clavier ne permet pas une telle finesse et le choix se résume à pas d'espace ou espace. Lorsque la règle typographique voudrait un quart de cadratin (avant le point-virgule, par exemple), il est possible de coller le signe à la fin du mot ou de le séparer par une espace. Le paramétrage typographique permet ce choix.

ITALIQUE OU ROMAIN?

L’italique est réputé moins lisible que le romain. On utilisera l’italique pour marquer des différences sans pour autant attirer l’œil. L’italique sert à marquer les différences : mots étrangers, emphase,

citations et noms d’œuvres (dont les titres des livres et revues dans les références bibliographiques).

LE GRAS

On utilisera le gras pour attirer l'œil, notamment pour indiquer la structure d'un texte (Titres des chapitres, sous chapitres, sections, etc.)

LE SOULIGNÉ

Le souligné est une invention des machines à écrire. En effet, faute d'y disposer de gras, d'italique, les dactylos se servirent abondamment du soulignement. Actuellement, le souligné n’a, en général, aucune raison d’être utilisé surtout qu'il rend difficile la lecture.

CARACTÈRE DE POLICE OU D'ÉCRITURE

Il est préférable d'utiliser toujours la même police pour tout le document.

TAILLE DE LA POLICE OU TYPE D'ÉCRITURE

Nous recommandons vivement à nos étudiants d'appliquer la taille 12 points uniformément à tout le texte. En ce qui a trait aux titres des chapitres, il est recommandé d'utiliser la taille 14 points et 12 points pour les titres des sous chapitres.

LES INTERLIGNES

Il est conseillé d'utiliser l'interligne 1,5 pour tout le texte. Il est recommandé de séparer les titres des chapitres et sous chapitres des paragraphes par une double interligne.


5.2.4 Ponctuation (voir annexe-1)

La virgule représente une courte pause.

Le point-virgule représente une pause de moyenne durée.

Le deux-points marque les parties d'un discours rapporté (citation, explication, réflexion de l'auteur, etc.). C'est un signe d'énonciation. Le deux-points peut exprimer la synthèse de ce qui précède. Il a la valeur d'une explication ou d'une cause.

La fonction principale du trait d'union est de constituer une unité à partir d'un groupe de mots ( le pousse-café, un porte-bannière, l'après-midi, un sous-main). Il ne faut pas confondre le trait d'union, ( - ), et le tiret ( – ).

Le tiret sert à distinguer les personnages dans un dialogue, ou à séparer les parties d'une énumération. Il est également utilisé dans un titre ou un classement, entre le numéro ou la lettre et le titre lui-même.

Tableau 1. Récapitulatif des règles d'agencement des espaces avec les caractères:

Pas d'espace

Virgule

Espace

Pas d'espace

Point

Espace

Au choix

Point-virgule

Espace

Au choix

Point d'exclamation

Espace

Au choix

Point d'interrogation

Espace

Espace

Deux-points

Espace

Pas d'espace

Trait d'union

Pas d'espace

Espace

Parenthèse ouvrante

Pas d'espace

Pas d'espace

Parenthèse fermante

Espace

Espace

Crochet ouvrant

Pas d'espace

Pas d'espace

Crochet fermant

Espace

Pas d'espace

Apostrophe

Pas d'espace

5.2.5. Comment préparer une table de matières ? (voir Annexe-2)

5.2.6 Comment préparer la liste des figures et des tableaux ? (voir Annexe-2)

5.2.7 Comment citer les références bibliographiques?

Le but des références bibliographiques est double :

1. hommage, honnêteté vis-à-vis des précurseurs, renvoi aux preuves de ce que l’on avance et

2. moyen pour le lecteur de s’informer davantage.

Pour citer un auteur, il est d’usage de distinguer son texte du vôtre; ceci se fait par divers moyens typographiques tels que l’emploi de guillemets, la mise en italique ou un changement de caractères, voir une mise en page différente.

Plusieurs cas de figures se présentent dépendamment des différents types de documents à traiter:

Livre
NOM de l'auteur, son Prénom. Titre de l’ouvrage. Édition. Lieu de publication : Éditeur, année de publication, nombre de pages

Chapitre d’un livre

NOM de l'auteur, Prénom. Titre du chapitre. Titre du livre. Lieu de publication : Éditeur, année de publication, pagination

Article de revue

NOM de l'auteur, Prénom. Titre de l’article. Titre de la revue, année, volume, numéro, pagination

Site web

AUTEUR. (ou ORGANISME). Titre de la page d’accueil [ en ligne ]. Disponible sur : <url>. (date de consultation)

Remarques complémentaires

En évoluant dans vos carrières académique et professionnelle, vous allez constater que les usages varient surtout en ce qui a trait:

a . Les majuscules pour le nom,

b . L’ordre du nom et du prénom (certains placent le nom en premier alors que d'autres le placent après le prénom),

c . Le prénom écrit en entier ou seulement ses initiales,

d. Les italiques et les guillemets, souvent omis et

e . La date de publication, parfois placée après l’auteur et avant le titre.

Cependant, le schéma d’ensemble reste le même avec d’abord les deux principaux éléments d’identification

a . la zone auteur

b . la zone titre : titre (et sous-titre) de la monographie ou de la page d’accueil du site ; titre de la partie composante (article ou chapitre) suivi du titre du document la contenant (numéro de périodiques ; ouvrage).

Le reste, parfois un peu oublié par les enseignants et les étudiants et pourtant indispensable pour identifier le document avec précision :

a . L’édition

b . L’adresse (lieu d’édition et éditeur pour un document papier / adresse web pour un site)

c. La date (de publication du document papier / de consultation du site web) etc.

Est-ce que je peux me contenter d’indiquer toutes mes sources à la fin de mon rapport ?

Non , les références doivent être mentionnées à côté de la citation, par un renvoi en bas de page ou en légende sous une image.

6. PLAGIAT

Le plagiat est un acte grave, qui entraîne des sanctions disciplinaires pouvant aller jusqu’à l’expulsion de l’institution ou peut même être considéré par un juge comme délit de contrefaçon. Il est donc important de savoir ce qu’est le plagiat afin de l’éviter.

6.1 Définition

« Le plagiat consiste à s’approprier les mots ou les idées de quelqu’un d’autre et de les présenter comme les siens. » (Petit Robert 1, 2005).

Nous pensons que plagiat s'étend au-delàs de ce cadre:

· S’approprier le travail créatif de quelqu'un d'autre et de le présenter comme sien;

· S’accaparer des extraits de texte, des images, des données, etc. provenant de sources externes et les intégrer à son propre travail sans en mentionner la provenance;

· Résumer l'idée originale d'un auteur en l'exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d'en mentionner la source.»

6.2 Les différents types de plagiat

6.2.1 . Copier textuellement un passage d’un livre, d’une revue ou d’une page web sans le mettre entre guillemets et/ou sans en mentionner la source;

6.2.2 . Insérer dans un travail des images, des graphiques, des données, etc. provenant de sources externes sans indiquer la provenance;

6.2.3 . Traduire partiellement ou totalement un texte sans en mentionner la provenance voire résumer l'idée originale d'un auteur en l'exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d'en mentionner la source.

6.2.4 Utiliser, en tout ou en partie, du matériel sonore, graphique ou visuel, des pages Internet, du code de programme informatique ou des éléments de logiciel, des données ou résultats d’expérimentation ou toute autre information en provenance d’autrui en le faisant passer pour sien ou sans en citer les sources et

6.2.5 Utiliser le même travail pour des activités différentes.

6.3 Les conséquences du plagiat

Plagier est non seulement un acte malhonnête, mais aussi une infraction qui peut entraîner des conséquences graves. Il est souvent assimilé à un vol de propriété intellectuelle.

Certaines institutions excluent systématiquement les étudiants plagiaires et certains cas sont différés aux tribunaux.

Comment un professeur peut-il détecter le plagiat ?

Ce n'est absolument pas difficile:

a . Soit que l'étudiant change brusquement de style et commence à utiliser une sémantique raffinée et une syntaxe bien ordonnée,

b. Soit par des programmes informatiques qui sont de plus en plus élaborés. Cette approche est adoptée aussi dans le cas des chiffres, des photos, etc.

6.4 Comment éviter le plagiat

a. Être conscient que « plagiat c'est tricher, frauder et voler »

b. Être conscient qu'on peut devenir plagiaire involontairement (cas de l'ignorance des règles de citations).

c. Prenez l'habitude de noter la source des informations au fur et à mesure que vous les collectez. En d'autres termes il faut planifier son travail, être bien organisé et ne pas laisser la rédaction de votre rapport jusqu'à la fin. Sinon, vous allez manquer en fin de parcours du temps, vous allez être sous le stress et vous allez vous contenter de faire du copier-coller.

d. Prendre en note tous les éléments qui permettent d'identifier la source d'où est tirée l'information: nom de l'auteur, titre du livre ou de l'article, titre du périodique, volume, numéro, mois de publication s'il s'agit d'un périodique, année de publication, page (s);

e. Identifier par des guillemets (« ») les citations tirées de la documentation.

6.5 Est-ce qu'il est interdit de reprendre les idées des autres?

Non, bien au contraire, mais il faut, tout simplement, le faire selon la convention collective, c.-à-d.

procéder à l’aide d’une :

a) Citation

b) Paraphrase

c) Combinaison des deux.

De plus, il faut toujours accompagner la citation et la paraphrase d’une référence complète

.

7. PRÉSENTATION

Voir cours de développement des compétences


PARTIE IV

8. CONDITIONS D ’ACCEPTATION DES DÉPÔTS DES PFE

Pour que le PFE soit accepté, il faut qu'il réponde aux 4 exigences suivantes:

8.1 Le stagiaire doit respecter toutes les clauses de sa convention de stage (particulièrement les points 6, 8 et 11);

8.2 Le titre et la mission indiqués sur le PFE doivent correspondre à ceux mentionnés sur la convention de stage et

8.3 La rédaction doit respecter les standards exigés par l'ISHÉDD.

8.3.1 La forme du rapport doit être conforme au modèle étudié à L ISHÉDD;

8.3.2 La structure du rapport doit être faite en suivant le modèle vu à l ISHÉDD;

8.3.3 La typographie doit respecter les standards en vigueur

8.3.4 Le contenu du rapport doit être de grande qualité :

a. Sémantique raffinée,

b. Syntaxe simple,

c. Zéro faute d’orthographe (1 faute = PFE retourné à l'étudiant),

d. Figures et tableaux clairs et bien identifiés,

e. Règles de la ponctuation respectées et

f. Références bibliographiques bien présentées.

8.4 Les échéanciers de dépôts doivent être considérés

8.4.1 La date limite pour faire le dépôt initial des PFE est le 5 août 2014 à 17 h (aucun dépôt ne sera autorisé après cette date);

8.4.2 Le PFE doit être présenté sous format papier et sur CD (seule l'extension (.txt) est acceptée et bien identifier le CD: nom, prénom et date);

8.4.3 ISHÉDD réunira un comité d'évaluation des PFE pour décider de :

a . L’acceptation du PFE si les conditions 1, 2, 3 et 4 sont respectées à la lettre ou du

b . Refus si les conditions 1, 2, 3 et 4 ne sont pas respectées à la lettre;

8.4.4 Si l'étudiant reçoit un avis favorable à son PFE, celui-ci doit faire signer l'autorisation du dépôt final par l'administration de l ISHÉDD et par son encadrant;

8.4.5 La date limite pour faire le dépôt final des PFE est le 30 août 2014 à 17 h;

8.4.6 Les dates de présentations sont programmées pour la période du 15 au 19 septembre 2014;

8.4.7 Si l'étudiant reçoit un refus à son PFE, celui-ci se verra reporter l'autorisation du dépôt final de son PFE jusqu'à la réunion d'un autre comité d'évaluation. Les honoraires du deuxième comité d'évaluation seront à la charge de l'étudiant et

8.4.8 Tout étudiant qui recevra un refus à son PFE risque de rater les délais d'inscription, au cycle Master, fixés par le ministère de l’enseignement supérieur pour l'année 2014/2015.


PARTIE V

9. CONSEILS PRÉCIEUX

S’ils sont respectés, vous sortiriez certainement gagnants de cette mission, et vous laisseriez une bonne impression sur vous:

1. Étant donné que c'est toi qui va faire le stage, alors il ne faut pas sous-estimer ta présence, ta participation et ton temps précieux;

2. Il faut considérer les humains avant tout et il ne faut pas oublier que tu as, par ton attitude (souriante, bonjour, merci, dynamisme...), le contrôle sur une grande partie de leurs réactions envers toi;

3. Rester modeste, il est possible que vous connaissiez des technologies ou des techniques plus pointues, plus performantes que celles utilisées dans l'entreprise d'accueil. Ce n'est pas une raison pour vous comporter en « détenteur des technologies les plus avancées » et ringardiser au passage les professionnels de l'entreprise. Par ailleurs, il se peut aussi que vous assistiez à des rivalités, à des conflits entre collègues. L'idéal est de ne pas y participer, et surtout de ne pas vous ériger en donneur de leçons!

4. Il faut respecter la culture de l'institution (l’assiduité, le volet vestimentaire, ...);

5. Éviter de fonctionner seulement avec le mode « consommateur », il faut que tu prépares, à l'avance, ton référentiel pour participer avec les autres et leur faire sentir que tu es réellement intéressé par l'activité.

6. Il ne faut pas conserver une attitude scolaire. De peur de mal faire ou « d'avoir tout faux », car vous allez perdre tout sens de l'initiative. Et vous allez manquer ainsi l'opportunité d'observer, d'analyser et de comprendre en profondeur les outils et les fonctions dans une logique d'apprentissage pragmatique;

7. Noter précisément les noms des personnes responsables : chef de service ou chef de division et, si possible, leurs adresses électroniques et leurs numéros de téléphone pour rester en contact avec eux : envoyez vos vœux, informez-les de l'obtention de votre diplôme… Autant d'occasions pour que l'on se souvienne de vous!


PARTIE VI

10. DATES IMPORTANTES

ÉVÈNEMENTS

DATES

Début des stages

À partir du début avril 2014

Dépôt initial du PFE

5 aout 2014

Dépôt final du PFE

30 aout 2014

Présentations

Du 15 au 19 septembre 2014

Collation de grades

27 septembre 2014


ANNEXE-1

La ponctuation est fondamentale pour rythmer un texte et le structurer. Le sens même peut varier en fonction de la ponctuation utilisée.

Signe

AVANT le signe

Symbole

APRÈS le signe

point

pas d’espace

.

espace (sauf en fin de paragraphe)

point-virgule

espace fine ou espace (insécables)

;

espace

deux-points

espace insécable

:

espace

point d’exclamation

espace fine ou espace (insécables)[

!

espace

point d’interrogation

espace fine ou espace (insécables)[

?

espace

virgule

pas d’espace

,

espace

trait d’union (quart cadratin, différent du tiret)
ce n’est pas une ponctuation, mais un signe grammatical.

pas d’espace

-

pas d’espace

tiret (demi-cadratin)

espace fine ou espace (insécables)

espace fine ou espace (sécables)

tiret (demi-cadratin)
lorsqu'utilisé en début d'incise

espace fine ou espace (sécables)

espace fine ou espace (insécables)

tiret long (ou cadratin)

espace fine ou espace (insécables)

espace fine ou espace (sécables)

tiret long (ou cadratin)
lorsqu'utilisé en début d'incise

espace fine ou espace (sécables)

espace fine ou espace (insécables)

guillemet ouvrant

espace (mais pas en début d’alinéa)

«

espace fine ou espace (insécables)

guillemet fermant

espace fine ou espace (insécables)

»

espace

barre de fraction (slash)

espace fine insécable ou pas d’espace

/

espace fine insécable ou pas d’espace

apostrophe
ce n’est pas une ponctuation, mais un signe grammatical.

pas d’espace

pas d’espace

points de suspension

pas d’espace

espace

parenthèse ouvrante

espace

(

pas d’espace

parenthèse fermante

pas d’espace

)

espace

crochet ouvrant

espace

[

pas d’espace

crochet fermant

pas d’espace

]

espace

ANNEXE-2

Comment préparer une table de matières

(Magella Cantin, 2013)

Pour vous faciliter la tâche en ce qui concerne l’insertion des tables (table des matières, liste des tableaux, liste des figures) dans le texte, insérer d’abord une page, tout de suite après la page couverture, de cette façon :

Table des matières

(Vous positionnez votre curseur ici et suivez ensuite la procédure décrite ci-après)

Liste des figures

(Vous positionnez votre curseur ici et suivez ensuite la procédure décrite ci-après)

Liste des tableaux

(Vous positionnez votre curseur ici et suivez ensuite la procédure décrite ci-après)

Liste des annexes


Table des matières

Pour produire une table des matières automatique, vous devez « marquer » chacun des titres. Pour ce faire, vous positionnez le curseur juste avant chaque titre et aller à :

Références
Ajouter le texte
Choisir le niveau voulu (1, 2 ou 3)

Vous devez répéter cette opération pour chaque titre.

Liste des figures

Pour produire une liste des figures automatique, vous devez « marquer » chacune des figures. Pour ce faire, vous positionnez le curseur juste avant le titre de la figure et aller à :

Références
Insérer une légende
Choisir Figure à Étiquette
Vous devez alors corriger le titre en enlevant la deuxième « Figure ».

Vous devez répéter cette opération pour chaque figure.

Liste des tableaux

Pour produire une liste des tableaux automatique, vous devez « marquer » chacun des tableaux. Pour ce faire, vous positionnez le curseur juste avant le titre du tableau et aller à :

Références
Insérer une légende
Choisir Tableau à Étiquette
Vous devez alors corriger le titre en enlevant le deuxième « Tableau ».

Vous devez répéter cette opération pour chaque tableau.


Tables des matières

Pour produire la table des matières, dans Word, aller à :

Références
Table des matières
Insérer une table des matières
Cliquer sur Afficher les numéros de page
Cliquer sur Aligner les numéros de page à droite
Choisir parmi les Caractères de suite (ligne entre la fin du titre et le numéro de la page)
Choisir parmi les Formats
Afficher les niveaux (3 semble la norme)
OK
Vous pouvez mettre à jour la table des matières en positionnant le curseur n’importe où dans la table des matières. Appuyer sur le bouton droit de la souris et cliquer sur Mettre à jour les champs et ensuite Mettre à jour toute la table. C’est la même procédure pour la liste des figures et la liste des tableaux.

Liste des Figures

Pour produire la liste des figures, dans Word, aller à :
Références
Insérer une table des illustrations
Cliquer sur Afficher les numéros de page
Cliquer sur Aligner les numéros de page à droite
Choisir parmi les Caractères de suite (ligne entre la fin du titre et le numéro de la page)
Choisir parmi les Formats
Choisir la légende : Figure
Cliquer sur Inclure titres et numéros
OK

Liste des Tableaux

Pour produire la liste des figures, dans Word, aller à
Références
Insérer une table des illustrations
Cliquer sur Afficher les numéros de page
Cliquer sur Aligner les numéros de page à droite
Choisir parmi les Caractères de suite (ligne entre la fin du titre et le numéro de la page)
Choisir parmi les Formats
Choisir la légende : Tableau
Cliquer sur Inclure titres et numéros

De cette façon, vous pourrez insérer les tables là où elles sont indiquées à la page 1.


Warning: require_once(layout/document.end.tpl): failed to open stream: Aucun fichier ou dossier de ce type in /home/isheddco/public_html/guide_de_stage.php on line 2366

Fatal error: require_once(): Failed opening required 'layout/document.end.tpl' (include_path='.:/usr/lib/php:/usr/local/lib/php') in /home/isheddco/public_html/guide_de_stage.php on line 2366